Le bilan psychomoteur

Page

Une première rencontre (en présence des parents pour les enfants mineurs) permet de resituer la personne dans son parcours de vie et de comprendre le motif de la consultation.

Puis le bilan, constitué d’une série d’épreuves psychomotrices, permet de mettre en évidence les points forts et les difficultés du patient. Il permet de comprendre comment la personne utilise son corps, en relation avec son environnement.

Lors de la restitution orale du bilan, des objectifs de travail en psychomotricité sont établis, en lien avec le patient et sa famille, en prenant en compte la problématique de la personne. Un compte-rendu écrit du bilan est remis au patient. Un exemplaire est destiné au médecin prescripteur et peut servir à affiner un diagnostic.

A noter : Il arrive parfois que certains bilans psychomoteurs permettent de conclure que des séances de psychomotricité ne s’avèrent pas nécessaires. Un aiguillage vers un autre professionnel peut éventuellement être conseillé.

Lors de la première rencontre, il sera nécessaire d’apporter :
– la prescription médicale de votre médecin traitant
– les comptes rendus des tests déjà effectués (neuropsychologue, orthophoniste, EEG (Electro-encéphalogramme) …)
– le carnet de santé