Groupe d’entraînements aux habiletés sociales

Page

GROUPE D’ENTRAINEMENT AUX HABILETES SOCIALES

Par Bénédicte HUBERT, psychologue – neuropsychologue & Blandine LIGNEY, psychomotricienne

 

Les habiletés sociales désignent l’ensemble des compétences et processus permettant à un individu de s’intégrer de façon optimale dans ses lieux de vie. Il est maintenant clairement établi qu’un manque de compétences sociales affecte négativement la qualité de vie. Or, un déficit des habiletés sociales est décrit dans de nombreux troubles (TDAH, troubles dépressifs, TSA, troubles des apprentissages, …). Ces habiletés peuvent être développées en individuel mais aussi en groupe.

Les habiletés sociales englobent une vaste étendue de savoir-faire et savoir-être. Fallourd et Madieu (2017) ont proposé une déclinaison en 5 catégories interdépendantes qui nous apparait particulièrement pertinente pour le développement de groupes d’entraînement aux habiletés sociales progressifs :

  1. Les capacités intrapersonnelles : désignent la connaissance et la maitrise de soi, en particulier la reconnaissance et l’expression de ses émotions propres ainsi que leur régulation.
  2. Les capacités interpersonnelles incluent les aptitudes à tisser et entretenir des liens sociaux (par exemple recevoir un compliment, s’excuser, …)
  3. Les capacités de communication englobent les aptitudes nécessaires à la conversation (initier, maintenir, achever une conversation…).
  4. Les capacités d’affirmation renvoient aux habiletés à agir selon ses propres intérêts tout en respectant ceux des autres (faire une demande, exprimer un refus, répondre à une critique…)
  5. Les capacités d’adaptation collective rendent compte de la gestion des interactions de groupe.

 

Les groupes d’entrainement aux habiletés sociales mettent l’accent le plus souvent sur les capacités de communication, les capacités d’affirmation et la reconnaissance des émotions chez les autres. Or notre expérience tend à nous montrer que les capacités intrapersonnelles sont primordiales dans l’intégration sociale. En effet, elles sont souvent un pré-requis au développement d’autres habiletés sociales : la faculté à réguler ses émotions apparait indispensable au bon fonctionnement des relations interpersonnelles et aux aptitudes d’affirmation de soi.

Nous proposons donc un premier module d’entrainement aux habiletés sociales axé sur le développement des capacités intrapersonnelles. Les émotions peuvent se définir comme des manifestations au niveau du corps mais aussi au niveau des processus cognitifs. C’est pourquoi la complémentarité de nos spécificités : psychomotricienne et psychologue-neuropsychologue, nous parait intéressante pour constituer ce groupe d’entrainement aux habiletés sociales : capacités intrapersonnelles (module 1).

 

Objectifs du groupe d’entrainement aux habiletés sociales :

Développement des capacités intrapersonnelles :
apprendre à (re)connaître ses émotions, les exprimer de manière adaptée et les réguler.

 

Modalités :

Professionnelles Participants Cadre des séances
Bénédicte Hubert, PsychologueNeuropsychologue &

Blandine Ligney,

Psychomotricienne

Nombre : 6 enfants. Groupe fermé*

Tranche d’âge : entre 8 et 10 ans

Nombre de séances : 14

Rythmicité : hebdomadaire sauf pendant les vacances scolaires
Les lundis de 10h30 à 11h30

Durée d’une séance : 1h

*Le groupe sera un groupe fermé (les participants seront présents du début à la fin du groupe) afin de favoriser les liens entre les enfants. De plus, le groupe sera construit selon une continuité qui ne permet pas d’intégrer un nouvel enfant au cours d’un module.

Méthode pédagogique, d’animation, outils et supports utilisés :

  • Pédagogie et cadre : Chaque séance comportera une partie théorique et une mise en pratique ludique de la théorie. La structure de la séance sera régulière afin d’apporter un cadre sécurisant et une prévisibilité rassurante.
  • Supports et outils : Nous privilégierons les supports visuels qui bénéficient aux enfants avec autisme mais également aux autres enfants non-TSA. Ces supports seront utilisés à la fois en séance et en dehors avec la constitution d’un porte-vue. Nous utiliserons également le principe du renforcement positif issu des techniques comportementales.
  • Contenu : Nous décomposerons au maximum chaque étape d’apprentissage afin de faciliter l’apprentissage, ce qui explique le nombre important de séances. Les 4 émotions de base (joie, colère, peur, tristesse) seront traitées selon les ressentis corporels associés, les conséquences sur les pensées, les comportements déclenchés par ces émotions et la régulation de l’émotion lorsqu’elle est trop intense.

Liens aux parents :

Une rencontre entre le jeune/ses parents et les professionnelles précèdera le début du groupe afin de s’assurer que le projet corresponde aux besoins du jeune ainsi qu’aux attentes de la famille.

Généralisation :

Afin de favoriser la généralisation des acquis du groupe, un lien étroit sera fait avec les parents par l’intermédiaire d’un classeur mais aussi un temps d’échange collectif avec les parents à mi-chemin du module afin d’aborder la progression déjà effectuée et de les accompagner dans le transfert des compétences dans la vie quotidienne.

Evaluation des résultats :

Afin d’objectiver les bénéfices du module 1 du groupe, une évaluation pré et post groupe sera menée pour chaque enfant.

Continuité :

Un module 2 pourra être envisagé pour apprendre la lecture des émotions chez autrui et adapter son comportement dans la relation (compétences interpersonnelles), selon des modalités similaires.